Sécurité des médicaments

Une thérapie médicamenteuse ne peut avoir du succès que si la sécurité des médicaments vendus est garantie Il existe toute une série de mesures liées à la surveillance permanente et systématique des médicaments dans le but de minimiser les risques et pour rendre les médicaments plus sûrs. Ces mesures vont des standards de sécurité pour la production et le transport des médicaments en passant par la délivrance correcte des médicaments aux consommateurs finaux et par la garantie que ces médicaments sont bien correctement pris par les patients conformément à l'ordonnance médicale jusqu'à la reprise des médicaments dans le cas de rappels par le fabricant ou les autorités. Beaucoup de ces domaines sont réglementés par des lois et des normes européennes et nationales de sorte que les patients en Europe peuvent être certains d'obtenir des médicaments de très grande qualité.

C'est pour que les patients puissent reconnaître les pharmacies de vente par correspondance fiables que l'Union Européenne a introduit le 1er juillet 2015 le logo de sécurité UE vert pour toutes les pharmacies de vente par correspondance. Ce logo caractérise les pharmacies de vente par correspondance fiables et renforce ainsi la protection des consommateurs. Le logo est complété par le drapeau du pays où se trouve la pharmacie de vente par correspondance et offre, par son uniformité, un maximum de transparence et de sécurité au niveau de la vente de médicaments par correspondance à l'échelle de l'Union Européenne. Un simple clic sur le logo suffit pour être dirigé vers le site de l'autorité nationale compétente pour la pharmacie de vente par correspondance concernée, site qui fournit des détails sur l'agrément de la pharmacie en question.

Une responsabilité toute particulière incombe à la pharmacie, à titre d'interface avec les patients, pour garantir la sécurité des médicaments : le conseil pharmaceutique offert au patient. Pour chaque commande qui leur est adressée, les pharmacies de vente par correspondance procèdent au contrôle systématique et standardisé de la thérapie médicamenteuse du point de vue doubles ordonnances et interactions. Ce contrôle inclut la médication individuelle du client sur une période de plusieurs semaines – il est tenu compte aussi bien des prescriptions médicales que des achats de médicaments en libre accès (OTC). Les pharmacies de vente par correspondance peuvent ainsi offrir à leurs clients des services spéciaux en rapport avec la sécurité de la thérapie médicamenteuse, assurer le suivi personnel des patients et fournir des informations supplémentaires. Le patient et, si cela est nécessaire, le médecin traitant sont informés lorsque des divergences sont constatées. Grâce aux données de médication individuelles et complètes, les pharmacies de vente par correspondante sont rapidement en mesure d'identifier et d'avertir les patients concernés en cas de rappels de médicaments. De nombreux états membres de l'UE disposent déjà de bases de données où sont enregistrés les dossiers centralisés des patients. Les médecins, les pharmaciens ou aussi le patient lui-même peuvent y inscrire tous les médicaments prescrits et achetés. Cette mesure contribue à accroître sensiblement la sécurité, également en cas de rappel de médicaments.

À l'avenir, un code à barres spécial figurant sur les emballages des médicaments apportera une plus grande protection contre les médicaments de contrefaçon. Ce code comprend un numéro qui n'est valable que pour l'emballage respectif. Avant de délivrer le médicament, le pharmacien peut vérifier, en scannant le code à barres, s'il a été falsifié ou s'il fait partie d'un lot qui a été rappelé par le fabricant ou les autorités. La base juridique à l'échelle européenne devrait probablement être créée début 2016. Les 28 états membres de l'UE auront alors trois ans pour introduire le nouveau marquage.